J'ai testé la méthode "J'arrête d'être parfaite !" de Cindy Ghys

J'ai testé la méthode "J'arrête d'être parfaite !" de Cindy Ghys

Quand on me demande de citer une de mes qualités, la première qui me vient à l'esprit est "perfectionniste". Celle qui me pousse à soigner les détails et à donner le meilleur de moi-même, en toutes circonstances. Mais être perfectionniste, c'est aussi un défaut. C'est être incapable de supporter l'échec et le regard des autres. C'est s'imposer de garder le contrôle, toujours, en s'interdisant parfois ce à quoi on aspire vraiment. 
Quand j'ai vu le livre de Cindy Ghys, J'arrête d'être parfaite !, j'ai tout de suite su qu'il était fait pour moi.


21 jours pour lâcher prise

Cindy Ghys est coach certifiée en développement personnel et fondatrice de l'Académie des Audacieuses. Elle anime des conférences et des ateliers pour aider les femmes à se connaître, s'aimer, se faire confiance et se réaliser.

Sa méthode, J'arrête d'être parfaite !, dure trois semaines durant lesquelles elle vous invite à faire le point sur votre "degré de perfectionnisme" et à progressivement vous laisser aller à un peu moins de contrôle et un peu plus de spontanéité. Chaque jour, elle vous propose un petit exercice d'"autocoaching" à consigner dans un joli carnet. J'ai donc suivi son conseil et noté mes impressions jour après jour.

La première semaine du programme est consacrée à la prise de conscience de votre degré de perfectionnisme (pour résumer : à quel point vous êtes atteinte). Elle a aussi pour but de vous faire comprendre que non, le bonheur n'est pas incompatible avec l'imperfection, ce serait même le contraire. Autant vous dire qu'avec mon degré de perfectionnisme, il y a avait du boulot. Les semaines suivantes sont centrées sur la joie puis l'amour, pour vous apprendre à développer spontanéité et bienveillance envers les autres, mais surtout envers vous-même.

Je dois avouer que Cindy Ghys prend son rôle de coach très à cœur, tutoiement, citations inspirantes et coups de pieds aux fesses compris. Son discours est très clair, documenté et agrémenté d'exercices pratiques. Chaque journée s'achève ainsi avec une action à effectuer rien que pour soi : s'offrir des fleurs, faire quelque chose que l'on ne s'autorise pas d'habitude, et même s'écrire une lettre de reproches sur du papier toilettes avant de tirer la chasse ! Le week-end, Cindy propose une playlist (dont les titres ne me plaisent ni ne m'inspirent, mais c'est une histoire de goûts) et un diplôme à remplir pour "fêter" chaque semaine écoulée.

Le verdict au bout de trois semaines : je suis effectivement plus détendue et moins stressée par mon besoin d'apparaître parfaite aux yeux des autres. Le tout est de voir combien de temps cela va durer 😊


En bref

Une méthode amusante et déculpabilisante pour celles qui souffrent de vouloir être parfaites en toutes circonstances, qui a le mérite de leur proposer du temps pour elles.


Le livre

Editions Eyrolles (2018), 144 pages

Je remercie les éditions Eyrolles pour cette lecture

Laisser un commentaire
Enregistrer un commentaire