mercredi 26 avril 2017

Coup de coeur : Miss Cyclone de Laurence Peyrin

Laurence Peyrin revient avec un troisième roman lumineux qui raconte l'amitié de deux femmes dans une New York en ébullition, des années 80 à 2000. Attention, chef d'oeuvre.


Coup de coeur : Miss Cyclone de Laurence Peyrin


Quatrième de couverture :
Coney Island, là où New York se jette dans la mer, est un endroit enchanteur l'été, avec sa fête foraine légendaire, et fantomatique l'hiver quand les manèges sont à l'arrêt. C'est là qu'Angela et June, 16 ans, ont grandi ensemble. Deux jeunes filles vives et joyeuses, que rien ne destinait à s'entendre, et que rien ne peut séparer.

Mais une nuit, la nuit où toute la jeunesse new-yorkaise pleure la mort de John Lennon, leur vie prend un tour inattendu : Angela, par un mélange de fatalisme et d'innocence, accepte de son petit ami ce qu'elle ne voulait pas vraiment. Parce qu'elle n'ose pas en parler à June, son silence devient un secret... Et leur destin à toutes les deux en sera changé à jamais.

Mon avis :
En ouvrant ce roman, vous vous trouvez transporté sur la plage de Coney Island, les pieds dans le sable. Dès les premières pages, j'ai été happée par cette ambiance new-yorkaise si particulière, plus vraie que nature. 

En nous faisant suivre pendant vingt ans Angela et June, leurs amis et leur famille, Laurence Peyrin n'écrit pas seulement un sublime roman sur l'amitié indéfectible entre deux femmes. Elle nous parle surtout de la vie qui passe, de ces événements qui nous transforment et qui changent tout, dans la grande comme dans la petite histoire. 

Le roman s'articule autour de quatre périodes de la vie d'Angela et June, quatre périodes marquées par des événements majeurs de l'histoire new-yorkaise : la mort de John Lennon, l'ouragan Bob, l'affaire Lewinsky et les attentats du 11 septembre 2001. Quatre périodes qui, dans la petite histoire, celle d'Angela et June, ramènent irrémédiablement à cette fameuse "nuit de Manhattan" qui a tout changé.

J'ai savouré ce roman d'un bout à l'autre. J'ai adoré Angela, cette héroïne touchante, en proie au doute, qui a sacrifié ses rêves et son avenir à cause d'une seule nuit. C'est une femme forte et indépendante, au caractère bouillonnant et pleine de talent qui illumine le récit. Son désir d'avancer plutôt que de regretter le passé qui la rattrape est un bel enseignement.

On devrait tous avoir droit à deux vies. On se trompe toujours dans la première.

Miss Cyclone est un immense coup de coeur qui, pendant trois jours, m'a littéralement transportée dans un autre monde. C'est un roman à ne pas rater, à lire au calme en écoutant les Beatles.

Le livre :
Miss Cyclone de Laurence Peyrin
Editions Calmann-Lévy (2017), 342 pages

Je remercie les éditions Calmann-Lévy pour cette lecture.
4 Commentaires :
  1. J'aimerais beaucoup lire cette auteure avec son nouveau roman en premier lieu ou La drôle de vie de Zelda Zonk par exemple. Je n'en lis que du bien de ses écrits!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je l'ai découverte avec La drôle de vie de Zelda Zonk (dont la suite, Hanna, vient de sortir en poche) que j'ai beaucoup aimé, mais j'ai vraiment préféré celui-ci. L'écriture de Laurence Peyrin y a gagné en maturité et en beauté :)

      Supprimer
  2. ah bah justement je l'ai à côté de moi, il attend pour être lu... ta critique me pousse à me dépêcher dans ce cas

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ça me fait plaisir ! J'espère qu'il te plaira autant qu'à moi !

      Supprimer