mercredi 23 août 2017

Une saison à la petite boulangerie de Jenny Colgan

Un roman léger qui sent bon le pain frais et la brise des Cornouailles. Idéal pour l'été.


Une saison à la petite boulangerie de Jenny Colgan

Quatrième de couverture :
Polly Waterford coule des jours heureux sur la paisible île de Mount Polbearne, dans les Cornouailles, entre le grand phare dans lequel elle s'est installée avec Huckle, son boyfriend, et la petite boulangerie où elle prépare chaque jour, avec passion, d'irrésistibles pains dorés. Mais lorsque le nouveau propriétaire de sa boutique fait irruption sur l'île, Polly réalise que son bonheur pourrait bien être réduit en miettes... Avec une pincée de fleur de sel, des kilos de farine et une bonne dose de volonté, réussira-t-elle à surmonter les obstacles qui se dressent sur sa route ?

Mon avis :
J'ai choisi ce roman avant de m'apercevoir qu'il s'agissait de la suite de La petite boulangerie du bout du monde, que je n'ai pas lu. Heureusement pour moi, Jenny Colgan rappelle l'ensemble des faits passés dans le premier tome, il est donc possible de lire Une saison à la petite boulangerie sans être complètement largué.

En me plongeant dans l'univers de Polly, j'ai d'abord cru que j'allais fermement m'ennuyer. Suivre une heureuse petite boulangère que les habitants de l'île de Mount Polbearne ont adoptée, sa gentille petite vie dans le phare qui lui sert de maison, accompagnée de son petit-ami et de son macareux qu'elle prend pour un petit chien, c'est certes pittoresque mais ça va bien cinq minutes.

C'est au bout d'une centaine de pages que le roman débute réellement. Chassée de sa boulangerie par le nouveau propriétaire, l'odieux Malcolm, Polly décide de lancer sa propre affaire. Elle devient combative et tenace, un caractère fort comme je les aime. C'est aussi à ce moment que l'auteur commence à la décrire en train de faire du pain, d'étaler la farine, de pétrir la pâte... Et là, mes amis, c'est un vrai régal ! On sent presque l'odeur du pain chaud qui sort du four et toutes ces descriptions sensorielles m'ont mis l'eau à la bouche.

Côté scénario, l'intrigue se tient même si elle ne restera pas gravée dans ma mémoire. Mais rien que pour la gourmandise et le voyage sur une île des Cornouailles, je vous conseille ce livre et lirai probablement le premier tome. A lire les pieds dans l'eau avec un bon morceau de pain croustillant !

Le livre :
Editions Pocket (2017)
Publié initialement aux éditions Prisma
Laisser un commentaire :
Enregistrer un commentaire