mercredi 2 juillet 2014

Commencer à méditer de Thich Nhat Hanh


"Carpe Diem", "Profite de l'instant présent". Combien de fois vous a-t-on répété ces phrases au point qu'elles sont devenues comme des clichés à vos oreilles ? Mais si elles sont devenues des préceptes, c'est peut-être bien parce qu'au fond, elles portent une vérité. 

J'ai commencé à prendre conscience que l'instant présent était le moment où tout se jouait cette année, en m'intéressant au fonctionnement du corps et en débutant la pratique de la méditation. Aujourd'hui, je vais vous parler d'un livre tout petit par la taille mais très grand par la sagesse de son contenu : Commencer à méditer de Thich Nhat Hanh.

En prenant soin du moment présent, nous prenons soin du futur
Pour tous ceux que la méditation intrigue, qui aimeraient s'y intéresser mais ne savent pas comment s'y prendre, Commencer à méditer est un guide idéal, tant du point de vue des principes de la méditation, que de sa pratique. 

Thich Nhat Hanh est un moine bouddhiste vietnamien, dont les idées pacifiques ont contraint à l'exil. Depuis plus de quarante ans, il vit en Dordogne où il a fondé le "Village des Pruniers", une communauté zen à la renommée mondiale. Dans cet ouvrage, il délivre des conseils simples pour entrer en état de "pleine conscience", c'est-à-dire se recentrer sur soi-même, s'arrêter quelques temps pour reconnecter l'esprit et le corps, prendre conscience du monde qui nous entoure, sentir le moment présent et aller de l'avant.

L'esprit parvient difficilement à la paix quand le corps ne se trouve pas dans un espace paisible. (p.18)

Cela vous semble peut être facile à dire ou saugrenu (je suis passée par là !). Mais essayez seulement de vous couper du monde cinq minutes. Eteignez la télévision, coupez votre portable, installez-vous dans une pièce paisible sur un coussin douillez, fermez les yeux et prêtez attention à votre respiration. Rien que cela, ni plus, ni moins. Au bout de ces cinq minutes, vous vous sentirez reposé(e), apaisé(e), plus fort(e) et plus confiant(e) pour le reste de votre journée. Essayez, vous m'en direz des nouvelles !

Ce que j'ai particulièrement aimé dans ce livre, c'est l'effet que la méditation peut avoir sur nos rapports avec les autres. Méditer semble à première vue une activité tout à fait solitaire, mais au fond, elle nous incite à être bienveillant avec soi-même et avec les autres, à évacuer la colère et à désamorcer les conflits (le chapitre intitulé "Le gâteau dans le réfrigérateur" est édifiant).

En faisant de notre maison un lieu où pratiquer la relaxation profonde, l'arrêt, la respiration et la vie en pleine conscience, nous pouvons accéder au repos et à la guérison, rendre le bien-être à notre corps et à notre esprit, et partager ce bien-être avec les autres. Nous pouvons donner le meilleur de nous-mêmes. (p.101)

Alors fermez les yeux, inspirez, expirez et commencez à méditer, la clé de votre bien-être est en vous !

Commencer à méditer, conseils pour pratiquer chez soi de Thich Nhat Hanh, Pocket, 2014, 108 pages

4 Commentaires :
  1. "...tous ceux que la méditation intrigue, qui aimeraient s'y intéresser mais ne savent pas comment s'y prendre"... ça c'est moi :D Je me rends compte que ne serait-ce que prendre une douche en silence fait beaucoup de bien et me calme mentalement, mais je ne suis jamais arrivée à me concentrer sur ma respiration et rester immobile, même pendant cinq minutes. Peut-être que ce petit livre m'aidera, merci pour la référence :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'étais pareil avant, fermer les yeux et me concentrer sur ma respiration pendant 5 min c'était horrible, ça me stressait encore plus qu'avant. Faut lâcher prise et tu vas voir, un vrai soulagement :)

      Supprimer
  2. C'est certainement un livre très utile quand on ne sait pas comment s'y prendre pour méditer.
    Bonnes lectures

    RépondreSupprimer