lundi 3 juin 2013

Le livre de Johannes de Jorgen Brekke


Deux meurtres sanglants au mode opératoire similaire, un mystérieux moine sur les traces de la vengeance… A cheval entre thriller contemporain et roman historique, Le livre de Johannes est une premier roman très réussi. Frissons garantis ! 

Le meurtre à fleur de peau 
2010, Musée Edgar Allan Poe, Richmond en Virginie. Le conservateur du musée est retrouvé mort, atrocement mutilé. Décapité, son cadavre présente une étrange particularité : le meurtrier l’a soigneusement écorché et a emporté sa peau. Quelques jours plus tard, c’est l’une des bibliothécaires de la bibliothèque Gunnerus de Trondheim en Norvège, à des milliers de kilomètres de là, qui subit le même sort. Dans le cadre de l’enquête, les policiers découvrent l’existence d’un étrange manuscrit qui les mène sur les traces de Johannes, un étrange moine norvégien du XVIème siècle qui avait pour habitude d’écrire sur la peau de ses victimes… 

Entre les Etats-Unis et la Norvège, nous suivons donc deux enquêtes dont les éléments ne cessent de les rapprocher l’une de l’autre. Parallèlement, l’auteur introduit des chapitres qui tiennent plus du roman historique que du thriller, dans lesquels il raconte la vie et la mystérieuse vengeance, cinq siècles plus tôt, du moine Johannes. Malgré la profusion de personnages, de détails et de situations différentes, Jorgen Brekke réussit à maintenir l’intérêt et la cohérence du récit, et je ne me suis à aucun moment sentie perdue dans ma lecture. 

En plus de son récit au rythme haletant et au suspense insoutenable (autant vous dire que je littéralement dévoré le roman), l’écrivain s’amuse à analyser la mécanique du roman policier, et rend un fier hommage à Edgar Allan Poe et Agatha Christie. A la fin du livre, une fois le meurtrier démasqué, j’ai même presque pu entrevoir le sourire en coin de l’auteur disant « Je vous ai bien eus ! »

Intrigue originale, rythme effréné, enquête rondement menée, suspense entier jusqu’au bout et intelligence de l’écriture : c’est ce qui caractérise ce premier roman coup de cœur. Le livre de Johannes est une excellente découverte et j’ai hâte de lire les prochains romans de l’auteur.

Le livre de Johannes de Jorgen Brekke, Le Livre de Poche, 2013, 480 pages
Laisser un commentaire :
Enregistrer un commentaire